Adult Stories Forum

Go Back   Adult Stories Forum Histoires de sexe en français Anal

Reply
 
LinkBack Thread Tools Search this Thread Display Modes
DurumOffline
No Avatar
Uyarý:
Profil detaylarýný görmek için üye giriþi yapmalýsýnýz

Üyeliðiniz bulunmuyorsa Kayýt ol linkine týklayarak kayýt olabilirsiniz.

Je dé****

 
Post #1


Je dé****ATTENTION HISTOIRE POUR LECTEURS AVERTIS C'est une belle journée de printemps. Seule à la maison je m'ennuie et je décide de profiter du beau temps.Je mets un short moulant, enfile un maillot qui l'est tout autant et chausse des tennis.Je pars en vélo, je quitte la ville en empruntant des routes secondaires et en chemin je décide de rendre visite à une cousine de mon mari dans un village situé à une vingtaine de kilomètres.J'arrive sur une nationale, les hommes qui passent en voiture me klaxonnent et me font des signes car avec ma tenue je suis désirable.Pas trop habituée à faire du vélo à un moment j'ai présumé de mes capacités, je fatigue et je m'arrête en bordure de forêt pour me reposer assise dans l'herbe à l'ombre à l'entrée d'un chemin tout en regardant passer les véhicules.Une voiture s'arrête, un homme en descend. Je pense qu'il va entrer dans le bois pour soulager une envie pressante, pas du tout, il vient vers moi et m'apostrophe..D'abord surprise je comprends vite ou il veut en venir et je décide de m'amuser un peu.Je ne connais pas les tarifs donc je bluffe...>.Je me sens piégée et lui dis une somme qu'il accepte et qui correspond à ce que l'homme précédent m'a donné.Retour dans le bois, le routier sort son pénis qui est de petite taille et accroupie je le suce quelques minutes et il se vide dans ma bouche. je recrache son sperme pendant qu'il rajuste ses vêtements.Avant de partir il me dit:>.Une fois le routier parti rapidement je remonte sur mon vélo avant qu'un autre véhicule ne s'arrête et je rentre chez moi troublée par ce qui vient de se passer et ou j'en suis arrivée.Le lendemain je repense à se qui s'est passé et me dis que ça peut être amusant de soulager des hommes de temps en temps.Je passe à la pharmacie ou j'achète une boîte de préservatifs pour ne plus être souillée par le sperme et pour l'hygiène.En début d'après-midi vêtue d'un survêtement je retourne au même endroit que la veille, je cache mon vélo et me change. J'ai amené une mini jupe, un maillot moulant et des chaussures à talons dans un sac.Une voiture s'arrête, un homme âgé en descend, il veut une pipe car il adore se faire sucer.Dans le bois il baisse son pantalon et son slip, je mets un préservatif sur sa queue qui ne bande pas beaucoup.Je le masturbe jusqu'à qu'il aie une érection correcte puis je lui fais une fellation avec des aller-retour rapides de ma bouche sur son sexe, il est long à venir.Il parle beaucoup: sa femme ne veut plus faire l'amour, je suis belle. Ses bavardages ne l'aident pas à rester concentré sur ce que je lui fais.Je m'active en suçant et masturbant en même temps et après un temps qui m'a paru interminable son sperme coule dans la capote pendant qu'il râle.Il retire le préservatif, le jette puis se rhabille et me quitte en disant que c'était bon et qu'il a aimé.Un fourgon stoppe, c'est un homme en bleu de travail qui veut pénétrer mon sexe.Quand il a baissé pantalon et slip je lui mets le préservatif et j'enlève ma culotte, il est bien membré.Je me penche en avant les jambes écartées en me tenant à un tronc d'arbre. il se positionne derrière moi, soulève ma jupe et enfonce sa queue dans mon vagin. Il se met en mouvement les mains cramponnées à mes hanches, je remue en même temps et très vite il se raidit et éjacule.Il jette la capote, se rhabille pendant que je remets ma culotte et il s'en va après m'avoir dit quelques paroles.Une vieille auto s'arrête, un homme à la tenue douteuse m'aborde pour une pipe, j'hésite et me dis qu'avec le préservatif le risque est minime.Pendant que je lui fais la fellation je suis au bord de la nausée à cause de l'odeur désagréable qu'il dégage alors je m'active pour en finir au plus vite.Je ne suis pas mécontente quand il remonte dans sa voiture qui envoie un nuage de fumée quand il démarre.Je fais encore une pipe à un représentant costumé et cravaté.Je me change et retour à la maisonDans la semaine je reviens encore une fois au même endroit et je fais éjaculer cinq hommes: deux dans ma chatte en levrette et pour les trois autres je leur fait une pipe.Un sixième homme arrive qui ne se contente pas d'un coup vite fait et veut faire l'amour dans une chambre d'hôtel.Je me laisse convaincre car il insiste et je monte dans sa voiture. Il dit se prénommer Didier. Arrivés dans la ville voisine il prend une chambre.Nous nous déshabillons puis il s'approche de moi en disant que je suis belle et m'embrasse, je réponds à son baiser et nos langues se battent comme des chiens.Il s'allonge sur le dos, je me mets à genoux sur lui les jambes de chaque côté de son corps et introduis sa queue longue et fine dans ma chatte puis je fais des mouvements de va-et-vient pendant qu'il caresse mes seins, mon ventre et mes cuisses. Rapidement son pénis gonfle et avec des soubresauts éjacule dans mon ventre.Je vais m'essuyer et reviens me coucher sur le dos, il bande toujours et s'allonge sur moi. Sa verge gluante s'enfonce dans ma chatte et nous remuons de concert, il m'embrasse et caresse mes seins. Il met plus de temps avant d'éjaculer, je commence à mouiller sérieusement et je suis au bord de la jouissance quand son sperme coule dans ma chatte. Positionnée de façon qu'il puisse caresser mon intimité je prend son sexe ramolli dans ma bouche et après l'avoir léché je lui fais une pipe tout en le masturbant avec une main.Il apprécie en gémissant et rebande vite.Je me couche sur le dos, je soulève et replie mes jambes en les écartant, mes genoux sont au niveau de ma poitrine. Il apprécie la vue sur mon intimité puis se colle contre moi et introduit sa queue dans ma chatte.Il fait des va-et-vient rapides tout en m'embrassant pendant que je caresse et agace ses testicules.Il est long à venir, je mouille beaucoup et le plaisir monte dans mon ventre et je jouis bien avant qu'il n'éjacule dans mon vagin.Nous allons nous nettoyer dans la salle de bains et une fois rhabillés il glisse des billets dans mon sac à main puis me ramène à l'endroit ou mon vélo est caché.Didier veut me revoir et me fixe un rendez-vous.Quelques jours plus tard Pierre mon mari cherche un numéro de téléphone qu'il avait noté et ne le trouve pas, je lui dis qu'il figure sur une page du calepin qui se trouve dans mon sac à main et qu'il n'a qu'à regarder.Erreur fatale: Pierre trouve une quantité anormale d'argent dans le sac et me demande des explications. Ce n'est pas facile à expliquer mais par bribes de phrases je le fais.Je prends une belle raclée et il me traite de putain et autres qualificatifs ce que je suis est la réalité je ne peux le nier.Les punitions qui durent une semaine s'enchaînent: privée de repas un soir sur deux, nuits attachée et bâillonnée couchée sur le sol. Je dois m'allonger à plat ventre sur le lit bras et jambes écartées, il attache mes poignets et chevilles aux pieds du lit avec des cordes. Je suis bâillonnée. Pour ne pas laisser trop de marques il pose une serviette mouillée sur mes fesses avant de me frapper. Il me fesse avec un martinet et ne s'arrête que quand j'ai bien pleurée.Il me libère et couchée sur le dos je reçois des claques sur la chatte, c'est très douloureux.Je suis privée de queue dans ma chatte et de caresses pendant un mois, juste sodomisée car c'est le seul orifice qui est resté honnête.Il a trouvé une autre punition: il m'emmène dans la campagne, après avoir mis des gants il cueille des poignées d'orties, il les met dans ma culotte et je dois les garder jusqu'à ce qu'il me dise de les retirer. Quand nous sommes dans un chemin isolé je dois me déshabiller et me coucher sur un lit d'orties ne me relevant que quand il m'en donne l'ordre.Les picotements, démangeaisons et sensations de brûlures durent longtemps et je serre les dents et évite de ma gratter.Cela ne m'empêche pas de retourner au même endroit soulager des hommes (j'appelle ça mon lieu de travail, ce qui n'est pas faux). Je suis accroc, pas pour ce que ça rapporte, mais parce que c'est devenu un besoin viscéral et ça m'amuse.Je change deux fois d'endroit mais la présence de garde chasse puis de travestis très vindicatifs qui ne supportent pas la présence de prostituées sur leur territoire fait que je reviens au premier endroit qui me réussit mieux.Je revois plusieurs fois Didier et nous faisons l'amour dans une chambre d'hôtel, bien que je ne lui demande rien il n'est pas ingrat et me récompense toujours.Mon mari s'aperçoit que je continue le tapin et après que je lui aie affirmé, pour répondre à une de ses questions, qu'avec mon tempérament je ne peux pas lui promettre que je ne recommencerais pas, de guerre lasse il me suggère autre chose.Dans le journal de petites annonces que l'on reçoit toutes les semaines il me montre une rubrique: homme xx ans généreux cherche jeune femme pour relation intime.
11-07-2022, at 12:57 PM
Alýntý
Reply

Thread Tools Search this Thread
Search this Thread:

Advanced Search
Display Modes



Powered by vBulletin® Version 3.8.11
Copyright ©2000 - 2022, vBulletin Solutions Inc.
gaziantep escort bayan gaziantep escort seks hikayeleri gaziantep escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort kayseri escort seks filmi izle halkalý escort avcýlar escort ankara escort ... bursa escort bursa escort bursa escort ... etimesgut escort mecidiyeköy escort þiþli escort canlý bahis güvenilir bahis illegal bahis canlý bahis bahis siteleri canlý bahis escort escort escort escort escort escort escort escort escort